Coordonnées

  • IMPASSE DU DR CALMETTE 22130 PLANCOET
    IMPASSE DU DR CALMETTE
    22130 PLANCOET
  • Tél : 02 96 84 13 83

Fièvre de lait

 

L’hypocalcémie est fréquente en péri-partum chez la vache laitière après son troisième vêlage. Les manifestations cliniques vont d’une simple baisse d’appétit et de production au coma vitulaire mortel. Elle apparaît régulièrement entre 0 et 24 heures après le vêlage.

Une attention toute particulière doit être portée au diagnostic de fièvre de lait sur une vache couchée. En effet d’autres pathologies peuvent se manifester avec les mêmes symptômes :
Mammite coli et  traumatisme du bassin au cours du vêlage par exemple.

Toute vache froide ou couchée doit faire l’objet d’une attention particulière : prise de la température, examen du lait et de la mamelle et examen des bouses qui sont globalement plus sèches que sur une vache en bonne santé.

Volet prévention :
Si la fréquence d’apparition de fièvres de lait dépasse les 5 % des vaches il faudra mettre en place des mesures de correction du rationnement des vaches taries. Pour cela nous établirons un plan de rationnement des taries.
On veillera en particulier a couvrir les besoins minéraux des taries et réaliser une transition alimentaire en fin de tarissement et un apport raisonné de calcium pendant cette période
L’administration de vitamines AD3E huit jours avant le terme peut permettre de diminuer le nombre de cas.

Volet thérapeutique :

Le traitement de la fièvre vitulaire repose sur une intervention précoce et proportionnée à la gravité du cas.

On pourra utiliser :
    1° l’administration de calcium par voie orale ou intramusculaire lors des cas peu sévères.
    2° le recours à la perfusion intraveineuse lorsque la vache est couchée avec une complémentation en phosphore.



Nous mettons à votre disposition notre laboratoire d'analyse pour mesurer les paramètres sanguins suivants :

Calcium / CPK (marqueurs de souffrance musculaire) / Glycémie / Phospore...